entre ciel et mer

Publié le par Mickael

Derniere nuit en Afrique sur le pont d´un bateau . Flottement, ballotement entre l´hemisphere N et S , entre Bahia Blanca et Buenos aire , mais ma resolution est prise . Voilier retenant leur voilure comme on retient son haleine : De grands avions de ligne passent entre les matures .  Courriers de patagonie , clairiere de lune . Pedaler vers l´hiver . Allonge sur le pont , vaguement gris , avec dans le sang un verre de whisky et comme un bruit de glacier qui s´ecroule . El calfate. Lecture de Pascal dans le hamac du club , av les allees et venues des odalisques senegalaises. Le clapot des barques aux hanches lourdes . Les proues des pirogues braquees sur l´horizon , comme a bout portant qui couchent en joue la mer . Saint Ex , l´aeropostale : Borges , Amados , lointains tresses . Nuages, imagination qui file les voyages dans la meme laine imponderable . S´envoler vers l´ete puis pedaler vers l´hiver . Aimantes ,  magnetosphere , tropisme . 

J´ecoute votre appel oiseaux predicateurs

L´Amerique est tout pres les mats se tetanisent

J´aurai bien appris a manier un compas, a barrer , a esquiver un baume, a faire mon quart ... Ca sera pr une autre fois. 

Je vais m´approcher des  40 ieme rugissants , mais par voie terrestre , a grands coups de pedale.

 

Publié dans cyclotropisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article